Jicky le merveilleux

Jicky, l’histoire d’une création et d’une femme.

Une jeune femme anglaise, seul et véritable amour d’Aimé Guerlain, amour impossible et malheureux car oublié… La légende dit que Jicky fut créé en hommage aux sentiments passionnés du parfumeur pour cette belle demoiselle.

Une création à partager, qui marche sur le fil infiniment fin de la distinction entre une fragrance masculine et une fragrance féminine.

Parfait pour les hommes élégants, sensuels et envoûtants ; les notes naturelles et synthétiques se juxtaposent et évoluent sur peau de manière hyper personnelle.

Les femmes affirmées, au caractère tranché et pleines de féminité se l’approprient à merveille et le sublime de toute leur facette charnelle pour le faire vivre de jour comme de nuit.

Créée pour provoquer des émotions, il marque son époque et les esprits. Comment peut-on dire le contraire ? Jicky 1889, 130 ans d’existence et toujours autant de succès et de fidélité.

Ligne de conduite pour la parfumerie de son époque qui tend à se moderniser, Jicky s’ancre dans un nouveau genre de parfum et donnera le ton à tous les autres et notamment à Shalimar.

On dit que Shalimar fut inspiré par « accident », en ajoutant une grande dose de vanille à la composition de Jicky.

Première création abstraite, qui comprenait des notes synthétiques (notamment la coumarine) tout juste découvertes. Elles lui ont conféré puissance, sillage et tenue et ont permis d’obtenir un jus contrasté aux multiples facettes.

Dès les premières notes, le cœur aromatique de lavande et les essences fraîches citronnées surprennent et affrontent les soliflores et autres bouquets floraux de l’époque.

On distingue des notes boisées et vanillées pour assoir la puissance charnelle de la fragrance.

D’une grande évolution personnelle, il est judicieux d’attiser sa curiosité sur la peau pour se l’approprier.

Au cœur du 19esiècle, l’utilisation des notes animales surprend. Aimé Guerlain utilise ici de la civette, une matière première qui provient d’une glande sexuelle d’un petit animal sauvage (aujourd’hui les notes synthétiques sont privilégiées).

Mais « secret de parfumeur », cette note, accompagnée de d’autres matières animales comme l’ambre gris ou les muscs apportent à Jicky sa signature olfactive tant convoitée.

Disponible encore aujourd’hui en eau de toilette, en eau de parfum plus concentrée, ou bien en version extrait de parfum pour une utilisation au sommet de l’élégance, Jicky s’inscrit dans la collection dite « patrimoine » de la maison Guerlain, aux côtés notamment de Samsara, L’heure Bleue ou encore Mitsouko.

Acheter JICKY

Auteur : Les Instants de Céline

Blog d'une passionnée de parfums. Ici, les odeurs nous vont droit au cœur, les émotions s'entrechoquent et les découvertes s'enchaînent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s