Maison Jo Malone London, mon TOP 5

La maison Londonienne de parfumerie de niche prône des créations riches et variées. Des collections sensibles et romantiques ainsi que quelques unes au caractère plus corsé. Les matières sont choisies avec soin et les fragrances équilibrées.

L’art d’offrir est un point essentiel de la maison. Chaque fois que vous achetez chez eux, les produits sont divinement emballés dans leurs boîtes et leurs sacs aux tons poudrés.

Je vous ai préparé la sélection de mes parfums Jo Malone préférés.

Le site est bien fait car les fragrances sont triées par familles olfactives, de manière à trouver facilement sa senteur favorite.

            Wood Sage & See Salt : La sauge prédomine avec sa double facette à la fois boisée et aromatique. Vivifiante, elle s’accorde superbement bien avec la note salée, qui rappelle la fraîcheur des embrunts. Les graines d’ambrette apportent un touche originale et quelque peu épicée.

Cologne très distinguée, j’aime sa note boisée sèche, relevée par l’iode. Le sillage perdure et évolue de manière assez inédite sur la peau.

Acheter Wood Sage & See Salt

Peony & Blush Suede : Un cœur foisonnant de tendresse ; la pivoine et la rose miellée façonnent un bouquet floral éclatant. La note de pomme rouge en tête créée un départ juteux, tandis que le daim joue le contraste poudré en note de fond.

Délicat et romantique, c’est une cologne légère mais qui ne compte pas sa richesse.

Acheter Peony & Blush Suede

English Pear & Freesia : Ici aussi, le jeu de rôle entre la fleur et le fruit fonctionne très bien. La poire reste néamoins plus pétillante et sucrée, pour réveiller le freesia qui est une fleur plus profonde.

Très anglais, le freesia est rond, chaud et sensuel. Une aubaine pour le patchouli racé qui dépose sa note de fond puissante.

Acheter English Pear & Freesia

Lime Basil & Mandarin : Une explosion de fraîcheur hespéridée ! Plus adaptée à mon goût pour la saison estivale, cette cologne apporte le « petit plus » que l’on peut attendre d’une eau fraîche.

La mandarine apporte de la rondeur sucrée au citron vert très acide. Le basilic relève la fragrance de façon surprenante, par sa note verte presque balsamique.

Acheter Lime Basil & Mandarin

Myrrhe & Tonka : La noblesse de la myrrhe, note orientale par excellence et de l’ambre, chaleureuse et enivrante créée un tourbillon de puissance charnelle. La lavande aromatique rafraîchit légèrement les premières notes. La fève tonka, qui reste ma matière première favorite, est ici vanillée et généreuse avec une facette subtilement fumée.

D’un ensemble puissant au caractère tranché, la fragrance offre une concentration « cologne intense » pour notre plus grand bonheur côté tenue.

Acheter Myrrhe & Tonka

La maison Jo Malone ne développe pas de parfums pour hommes ou pour femmes, chaque création est à partager au grès de ses envies.

On peut trouver les colognes en différentes contenances et également sous la forme de gammes sensorielles pour le corps, de quoi se faire plaisir jusqu’au bout.

Santal Royal, la merveille des Absolus d’Orient

Santal Royal, mon amour de parfum… Comme son nom l’indique le plus royal des bois de santal.

C’est une matière rare, noble et une des matières les plus chère de la parfumerie. Thierry Wasser a puisé au cœur de l’orient cette matière boisée et terriblement mystérieuse.

Le sillage présente deux facettes : un départ plutôt intense et opaque, pour évoluer sur peau vers une note plus charnelle et envoutante.

Sa composition est très travaillée et complexe ; néroli et jasmin apportent le bouquet de fleur central qui articule tour à tour la pêche et la cannelle gourmandes, puis les notes de cuir, d’ambre et de oud qui magnifient le bois de santal.

Un parfum rempli de caractère et de sensualité, un boisé mixte et contemporain.


Santal Royal fait vivre la collection maison des Absolus d’Orient, qui se prolonge au fil du temps et qui aujourd’hui est composée de six eaux de parfum.

Chaque création met en lumière une matière première rare et qui tient à cœur au parfumeur Maison Thierry Wasser, en quête de nous faire voyager aux quatre coins de l’Orient.


Musc Noble nous révèle un petit bout du mystère qui plane autour du musc. Matière prisée et surutilisée en parfumerie, elle est ici mise à nue dans une interprétation vibrante et grandiose !

La composition reflète ici aussi le cœur de l’Orient avec des baies et des épices chaudes et sanguines comme le safran. La rose s’épanouie en cœur et prend autant de place que le musc pour créer un duo charmant et détonnant…

En note de fond, on retrouve de l’ambre synonyme olfactif de l’Orient mais cette fois-ci blanc pour nous offrir une facette plus poudrée, et du bois de cèdre soooooo chic, pour ne pas oublier l’élégance Guerlain qu’on aime tant !

Une interprétation audacieuse du musc mais néanmoins réussie.

Oud Essentiel, l’essence du oud, pour les amoureux des bois secs et puissants.

Moi qui aime Santal Royal, je me retrouve également beaucoup dans cette création, que je trouve un tantinet plus racée et tranchée.

La rose utilisée dans cette essence est la rose bulgare, une rose franche et sensuelle, aux accords olfactifs profonds et charnels. Elle s’accorde à merveille avec les notes d’encens, qui viennent apporter un sillage unique et assez exceptionnel.

Le safran reprend sa place de maitre ici, aux côtés de la tendresse des bois de cèdre et de gaïac et de la chaleur originale de l’accord cuir.

Aussi rare que le bois de santal, le oud est une matière très précieuse à la production limitée. Santal Royal et Oud Essentiel peuvent se porter séparément mais dévoilent une nouvelle idée de la parfumerie moderne lorsqu’ils sont associés l’un à l’autre sur la peau.


Les trois créations qui suivent sont les petites nouvelles de la lignée ;


Bois Mystérieux est une fabuleuse synergie olfactive de bois orientaux puissants.

Le bois de cèdre apporte au patchouli sec sa touche crémeuse.

L’accord boisé audacieux qu’il en ressort se fond avec les matières chaudes des nuits orientales ; myrrhe et safran. La note de fond cuirée vient assoir le sillage pour le rendre complètement addictif…

Ici encore, Thierry Wasser souhaite nous emmener avec lui dans sa quête des matières premières orientales les plus nobles et les plus précieuses. Indéniable trésor, le safran est une fleur fragile, qui n’a une durée de vie que de seulement 48h…

Encens Mythique, c’est l’essence même de l’orient. On associe toutes et tous l’odeur de cette matière aux chaudes nuits orientales.

Articulée autour de cette note mystique, le parfumeur a choisi de travailler la rose comme un souffle doux et subtile qui crée un tourbillon sensuel, à même la peau.

La synthèse fait ici des merveilles. Les aldéhydes relèvent les accords pour nous envelopper d’un sillage contrasté ; une première impression sèche et puissante, puis une évolution sur peau tenace mais néanmoins douce et déroutante.

La parfaite composition de cette création nous prouve que la rencontre entre la douceur de la rose aldéhydée et la chaleur immense de l’encens est possible. Un sillage hors du commun, qui ne laisse personne indifférent…

Cuir Intense, la grande tendance de cette année 2019. La note cuir attire, obsède les parfumeurs qui adorent jouer à qui fera la plus belle réinterprétation de cette matière toute fois indémodable.

Ici, le cuir est reconnaissable, mais pas tanné.

Matière ancestrale au cœur des traditions orientales depuis des millénaires, elle apporte énormément de sensualité, avec une petite touche rebelle à tous les parfums qui en contiennent.

Jouer entre ombres et lumières, c’était le souhait de Thierry Wasser pour représenter olfactivement toutes les facettes qui peuvent ressortir de cette note, en fonction des accords qui l’accompagnent.

La fleur d’osmanthus fut l’heureuse élue. Fleur blanche, au caractère tranchée et sensuelle, elle est tendre et légèrement fruitée, ce qui oblige le cuir à s’adoucir légèrement pour être plus délicat sur la peau.

Encore une fois, toute la collection est à partager. Les six créations peuvent séduire autant d’hommes que de femmes, et peuvent même se mixer entre elles. Le plus important encore une fois, c’est l’émotion que le parfum vous procure…

Pensez à me suivre sur les réseaux sociaux !

https://www.instagram.com/les_instants_de_celine/

Voyage en Italie avec Acqua di Parma

Blue Mediteraneo Acqua di Parma, vos plus belles vacances en parfum…

On voyage au cœur de l’Italie, on la parcourt de long en large et on fait le tour avec Acqua Di Parma. Au passage, on ramène quelques matières premières, afin de créer une collection d’eau de cologne à partager traditionnellement moderne !

Chaque création renferme en son cœur la signature Colonia emblématique et intemporelle de la maison Italienne.

Chinotto ajoute à celle-ci du chinotto et de la mandarine en note de tête, puis un cœur jasmin / romarin, sur un fond boisé légèrement musqué.

  • le chinotto est un petit agrume amer, issu d’un arbre de la famille du bigaradier.

Fico di Amalfi et Arancia di Capri sont mes deux favorites !

Arancia qui signifie orange, associée au citron et à la mandarine. Un trio détonnant et hyper pétillant. Le fond est musqué et subtilement sucré au caramel : du bonheur !

Fico c’est la figue ! Tendre et sucrée, je l’adore ! Elle mêle la douceur du jasmin, au jus du fruit et à la force du bois de cèdre. Excellente création, elle plait beaucoup et fait partie des best-seller de la maison.

Mirto di Panarea est cristalline ; la note de criste marine en cœur est arrondie d’un bouquet de rose et de jasmin délicat, puis réchauffée par des bois et de l’ambre.

  • Le petit plus de la fragrance : la myrte, une petite baie macérée. Elle apporte une dose de sucre liquoreuse.

Mandorlo di Sicilia laisse son sillage gourmand et sensuel d’amande et d’ylang envouter les sens. Vanille, et musc blanc nous promettent la tenue…

Pour les adeptes de fragrances plus épicées, Ginepro di Sardegna s’ouvre sur du piment, de la muscade et du poivre, amorçant un cœur de cyprès, et de sauge amer.

  • ginepro c’est le genevrier. Petite baie piquante et aromatique, elle ajoute du caractère à la cologne.

Enfin, le duo acidulé de Bergamotto di Calabria et de Cedro di Taormina, qui mettent respectivement à l’honneur la bergamote et le cédrat.

Mais Cedro est légèrement plus caractérielle, au travers de notes aromatiques de basilic, lavande et vétiver.

Bergamotto laisse vraiment la pulp du fruit juteux, acide, à la limite de l’amertume exploser, puis s’arrondir sur la peau… du bonheur toute l’année, et par temps de grosse chaleur.

– Les eaux fraiches se déclinent en gels douche, lotions pour le corps, bougies… de quoi s’envouter de ces belles créations.

N’hésitez pas à me dire si une revue similaire sur une autre gamme vous ferais plaisir… en attendant, pensez à me suivre sur les réseaux sociaux !

https://www.instagram.com/les_instants_de_celine/

L’univers Frédéric Malle

Frédéric Malle, un nom devenu légende dans la parfumerie du 20e et 21e siècle.

Aujourd’hui à la tête de sa maison « d’Édition de parfum », Frédéric Malle s’efforce de faire perdurer son goût de la parfumerie d’exception et de la création originale. Expertise, rigueur et liberté créative sont les maîtres mots de sa vision olfactive.

Baigné depuis son plus jeune âge dans les parfums, Frédéric Malle est issu d’une famille d’industriels et de parfumeurs. Son grand-père fut le fondateur des parfums Christian Dior.

Lors de ses études au sein des prestigieux laboratoires Roure Bertrand Dupont, il y rencontre tout un tas d’amis proches, qui lui ont inspiré la rencontre de tous ces talents au cœur des « éditions de parfum » (2000).

Son souhait était de remettre sur le devant de la scène le travail du parfumeur, en allant au contraire d’une époque où la publicité prend toute la place dans la réputation des parfums ; qu’il appelle des créations « kleenex », « qui plaisent à tout le monde ».

Il veut que la qualité olfactive, et la création originale soit de mise à nouveau.

Pour cela, aucun « brief marketing », comme l’on dit dans le milieu… Les parfumeurs choisis ont une liberté totale !

Mettre en avant un nom, suivi du titre du parfum crée de toute pièce par le parfumeur, dans un flacon on ne peut plus neutre, et mis en lumière comme une œuvre d’art.

La parfumerie de demain, fondée avec les souvenirs de la parfumerie d’avant.

Les parfumeurs choisis sont ceux qui ont signés les plus grands succès de leur génération, et ceux avec qui Frédéric Malle voulait s’entourer ; avant tous des passionnés du métier, des amis…

–> Lien de la boutique en ligne

Dominique Ropion (Kenzo Jungle Elephant, Amor Amor, Very Irresistible, Soir de Lune, L’Homme d’Yves Saint-Laurent, La vie est belle …) pour :

Carnal Flower : autour d’une tubéreuse camphrée et animale, épicée.

Portrait of a Lady : Une rose turque, charnelle et sensuelle, chargée d’histoire , de santal et d’encens

Jean-Claude Ellena (First, In Love Again, Un Jardin en Méditerranée, Un Jardin sur le Nil, Terre d’Hermès, Un Jardin après la Mousson) pour :

Bigarade Concentrée  : Orange amère et sèche, cardamome singulière, poivre rose et cèdre. Cologne moderne

L’eau d’Hiver : Un iris poudré et nuageux, avec de l’héliotrope verte, un zest de bergamote et de l’hédione, molécule reine du 20e siècle .

Pierre Bourdon (Kouros, Féminité du Bois, Dolce Vita, Cool Water…) pour :

Bois d ‘Orage : création puissante, piment et angélique, et genièvre. Mélange audacieux et séduisant.

Olivia Giacobetti (Thé Pour Un été l’Artisan Parfumeur, Philosykos Diptyque, Hiris d’Hermès…) pour :

En passant : Du lilas frais et pur, muscs blancs cristallins, blé rond et chauffé au soleil, splash du concombre.

Edmond Roudnitska (Femme de Rochas, Diorissimo, Eau Sauvage, Diorella, L’Eau d’Hermès…) pour :

Le parfum de Thérèse : Création intime pour son épouse devenue monument de la parfumerie du 20e siècle. Prune, melon et concombre ; incroyable mais moderne. Puis un bouquet rose, jasmin accompagné d’un accord cuiré.

Maurice Roucel (Tocade, 24 Faubourg, L’Instant, Insolence, Hypnôse pour Homme…) pour :

Musc Ravageur: Une overdose de musc, mais chaleureux car entouré de bois de santal sophistiqué, d’ambre rond et de patchouli puissant.

Bruno Jovanovic (CKIN2U for Him…) pour :

Monsieur : Une mandarine alcoolisée de rhum. Safran, encens, daim et vanille pour une rondeur à tomber.

Michel Roudnitska pour :

Noir d’épices : son premier parfum, pour les EDP Frédéric Malle , un foisonnement d ‘épices, une ambiance profonde de bois de santal et de patchouli. Rafraichi par l’orange et le géranium pour un contraste évident.

Carlos Benaïm (Beautiful, Eternity for Men, Pure Poison, Euphoria, Flower Bomb…) pour :

Music For A While : Lavande associée à un duo juteux de mandarine et d’ananas. Ambre et vanille.

Ralf Schwieger (Baby Doll d’Yves Saint Laurent, L’Eau des Merveilles…) pour :

Lipstick Rose : Violette, rose et iris pour la note poudrée qui rappelle le bâton de rouge à lèvre, arme de séduction massive. Pamplemousse et framboise pour un peu de jus au départ, vanille pour assoir la création.

Sophia Grojsman (Trésor, Yvresse, Paris, Beautiful, Jaïpur pour femme…) pour :

Outrageous : Explosion de mandarine, bergamote et pomme verte acidulées, sur un lit de cannelle, musc et ambroxant. La belle complexité d’un couché de soleil en parfum.

Edouard Fléchier (Poison, Tendre Poison, Montana Parfum de Peau…) pour :

Une rose : Une rose à la truffe noire, intrigante.

Chaque parfumeur choisi signe une ou plusieurs créations. Je ne vous les ai pas toutes citées ; allez les découvrir si vous en avez l’occasion, c’est vraiment intéressant.

Chaque création a son histoire et les émotions sont palpables.J’ai eu un réel coup de cœur avec « Le Parfum de Thérèse » par Edmond Roudnitska.

Vous pouvez trouvé les fragrances sous différentes contenances, en vaporisateurs de voyage, en lait pour le corps, huiles, savons et bougies !

–> Lien de la boutique en ligne

J’espère vous avoir fait voyager avec moi dans l’univers Frédéric Malle, que j’adore !

Pour les perfumelovers qui ne connaissent toujours pas, n’attendez-plus !

Maison Atelier Cologne

Les marques de parfumerie de niche proposent souvent à l’achat des kits d’échantillons pour pouvoir tester les collections avant de craquer. Comme leurs produits sont moins distribués que les marques présentent en parfumerie classique, il est plus difficile d’aller les découvrir à la boutique du coin de la rue (sauf pour les parisiennes).

Je craque beaucoup pour ses coffrets, car j’adore l’idée de pouvoir découvrir la marque à moindre prix ; souvent les parfums de niche en grande taille sont assez onéreux…

Chez Atelier Cologne pas tellement finalement, quand on compare le prix en 100ml avec un J’adore de Dior ou un N°5 de Chanel, on arrive seulement à quelques euros de différence…

Le premier que j’ai acheté est celui d’Atelier Cologne ; petit prix de 30€ pour 16 échantillons, tous accompagnés d’une belle carte poste illustrée de l’univers de la fragrance et à l’issu de la commande, vous bénéficiez d’un bon d’achat de 30€ sur l’e-store !

Parmi les minis parfum reçus, je vous ai préparé ma sélection de coup de cœur.

Ils tournent beaucoup autour des colognes absolues (concentrées à 15%), à base d’agrumes car finalement je me suis aperçue que ce sont celles que je préfère chez eux.

Les compositions sont simples ; deux ou trois notes tout au plus, mais triées sur le volet pour procurer les meilleures émotions possibles !

Pour les plus adeptes de senteurs boisées ou orientales/épicées, il y aussi du choix dans leur collection comme Cèdre Atlas, Tobacco Vanille, Santal Carmin ou encore Ambre Nue.

–> Lien de la boutique en ligne

Bref, mes préférés sont :

Citron d’Erable : Un citron d’Italie solaire et juteux, accompagné de sirop d’érable rond et sucré. Le juste mélange entre de la fraîcheur et un côté liquoreux. Voyage d’élégance.

Cédrat enivrant : Cédrat acidulé et ensoleillé de méditerranée mentholé. Les vagues, le soleil et la chaleur de Provence un midi de juillet.

Mandarine Glaciale : Une mandarine épicée par du gingembre piquant et relevé de vétiver sec. Aussi chic sur peau féminine que masculine.

Rose Anonyme : Une rose Turque charnelle et caractérielle, piquée de bergamote fraîche et de patchouli profond. Voyage dans les champs de roses.

Clémentine California : Une clémentine rayonnante et acidulée de baies, puis corsée de vétiver pour une profondeur rarement vu avec des agrumes. Soleil couchant et mer d’huile.

Grand Néroli : Du Néroli et du petit grain très vert, du galbanum singulier. Un bouquet « fleur d’oranger » mais à nue, comme si vous plongiez votre nez dans le néroli juste cueillis.

Bergamote soleil : Une bergamote lavandée et légèrement poivrée. Un bel hommage à cette matière première noble, originaire de Calabre.

Orange Sanguine : Une orange sanguine acide d’Italie, réchauffée par le bois de santal. Une fin d’été douce et nostalgique des émotions passées.

Figuier Ardent : Feuilles de figuier et cèdre pour une emprunte charmante, on sait que la figue a un pouvoir hyper sensuelle dans les parfums. Ici elle est sublimée pour nous donner envie de flâner à l’ombre d’une figuier.

Pomélo Paradis : Pétillant comme un splash zesté, avec une pointe d’amertume pour une emprunte originale. La mandarine vient se joindre au pomelo pour un duo détonant, et le vétiver assoie la note de fond. Le paradis de la fraîcheur.

Jasmin Angélique : Un jasmin d’Inde, blanc et pur quoique chaud et opulent. L’angélique ronde apporte une touche de gourmandise délicate.

–> Lien de la boutique en ligne

J’espère que mes favoris de la collection Atelier Cologne vont plairons !

N’hésitez pas à me dire si vous aimeriez d’autres articles du même genre !

%d blogueurs aiment cette page :