Floratropia, la parfumerie éthique

Aujourd’hui on recherche de plus en plus à consommer local, bio (lorsqu’on le peut), sans produits controversés et de manière équitable. Mais ce n’est pas forcément lorsque l’on achète du parfum que l’on s’attend à pouvoir subvenir à toutes ces valeurs.
Curieuse de découvrir une marque qui prône avoir réussi le challenge, Floratropia m’a séduite par la passion et l’engagement qui émane autant de leur discours que de leurs créations.

Floratropia Paris, une parfumerie 100% naturelle.
Le parfum, composé de matières naturelles rencontre la biodiversité, pour des compositions émotives et sincères.

Une marque avant tout très engagée :

-Partenariats éthiques et durables des plantes à parfum (Vétiver d’Haïti, Patchouli d’Indonésie, Fève Tonka du Vénézuela…)
-Compositions vegans, sans colorants, filtres UV et pétrochimie
-Flacons réutilisables : Floratropia propose des flacons artisanaux que l’on recharge à l’infini, pour limiter le suremballage et réduire l’emprunte carbone.
-3% des ventes sont reversés à l’ONG Noé, engagée dans la préservation de la flore à parfum.

La collection s’étend à 4 parfums inspirés des éléments : L’eau, La Terre, Le Feu, Le Ciel.
Le coffret découverte comprend les 4 créations, emballés dans une pochette en coton.

J’ai testé la collection au complet et j’ai relevé un favoris, La Terre : La première impression est ronde et suave, puis la sensorialité devient plus épicée et plus incisive.
La facette terreuse est là, interprétée par un accord sec et puissant. Les notes aromatiques apportent leur signature originale.
C’est une eau de parfum évolutive, pleine de richesse et de ressources sur peau.

Dans une idée olfactive opposée, j’ai beaucoup aimé L’Eau : La première impression est fraîche, vive mais verte. En évoluant, la note devient plus profonde et se voit devenir plus épicée.
C’est assez troublant, car la senteur change très rapidement. Les notes héspéridées rafraichissent autant qu’elles peuvent l’accord végétal.
Le sillage nous est tout de même un peu familier, grâce au néroli : la partie verte de la fleur d’oranger, elle qui nous rappelle tous des souvenirs.
Une belle composition, naturelle, brute et aiguisée.

Le Ciel, un boisé sec tout en contraste. En réalité, là aussi Floratropia joue avec nos émotions car à la découverte des premières notes, je suis incapable de définir cette eau de parfum.
Entre force et douceur, les reflets puissants s’arrondissent pour garder une emprunte plus cotonneuse.
L’iris est ici travaillé tout en simplicité, beaucoup plus pur qu’à son habitude où il peut avoir tendance à entretenir une réputation très poudrée.
Le bois de santal apporte de la force et de la tenue.
Le résultat est rond et doux, mais sans artifices.

Le Feu, est sans doute un des sillages les plus inédits que je n’ai jamais senti (oui j’ose le dire). Je n’ai pas pu l’assumer sur peau, car la signature était un peu trop tranchante pour moi.
Par contre, l’interprétation olfactive de l’élément feu est respectée. Nos sens entrent en connexion avec un premier jet ultra riche, camphré, presque saturé. Petit à petit les reflets évoluent et la pyramide devient plus lisible.
C’est un floral solaire et sulfureux, qui offre le rôle principal à un bouquet de fleurs charnelles. Mais ce qui insiste le plus, c’est un accord épicé ressemblant beaucoup à de la cannelle, supporté par des notes de fond lactées et vanillées. Une eau de parfum osée, mais maîtrisée lorsque l’on parvient à laisser passer le plongeon des premières notes.

Connais-tu d’autres marques de parfumerie engagées ?

Teo Cabanel, ma découverte

J’ai récemment pu découvrir et sentir les parfums de la maison Teo Cabanel. J’avais beaucoup entendu parlé d’eux sur les réseaux sociaux, et pu remarquer l’engouement pour certaines de leurs créations.

Téo Cabanel : Une maison de parfumerie de niche, sur le fil entre modernité et tradition familiale. Fabrication made in France, emballages recyclables, ingrédients choisis, tracés et naturels.

Caroline Ilacqua succède depuis les années 2000 à la fille du docteur Cabanel. Lourde tâche puisqu’elle doit assurer la relève d’une fille dévouée toute sa vie à faire connaître et à incarner l’âme de la maison Cabanel à travers le tout Paris.

Les premières eaux de Cologne de la maison remontent à 1893. Aujourd’hui la volonté de Caroline est de faire prospérer ce savoir-faire qui n’est plus à prouver, avec la modernité de la parfumerie d’aujourd’hui.

J’ai été très touchée durant ma découverte de cette maison de niche, par la sincérité et l’envie de faire au mieux, qui se dégage des créations.

Comme à mon habitude, j’adore composer avec les coffrets d’échantillons découverte pour m’imbiber de la personnalité olfactive d’une nouvelle maison.

Dans le set découverte : https://shop.teo-cabanel.com/products/kit-echantillons?variant=31117945602137 , on trouve les 11 échantillons de la collection d’eaux de parfum et eaux de toilette, ainsi qu’un bon de réduction de 25€ à valoir sur un prochain achat. Le tout dans un joli pochon pour les emmener partout avec soi

Je les ai tous essayé, et j’ai relevé cinq GROS coups de coeur.

BARKHANE : Un long et beau voyage au coeur des dunes d’un désert vide et brûlant. Une senteur venue d’ailleurs, dans laquelle le bois de Oud est roi, mais a été arrondit pour qu’il puisse offrir le meilleur de sa sensualité. Barkhane entre complètement dans les critères de mes parfums favoris : Un grand oriental, chaud, au caractère aussi puissant qu’élégant.

De la bergamote en note de tête : une ouverture classique finalement, mais efficace. Le coeur se fait très original avec du géranium et un duo épicé de cumin et de curry. Sensation paradoxale d’une odeur que l’on connait, mais qui pourtant offre un sillage presque inédit. La touche orientale est assurée par les notes de fond riches : patchouli, myrrhe, vanille, bois de Oud et fêve tonka

CAFÉ CABANEL : Une eau de parfum tournée autour de la douceur d’un café matinal, une légère once de gourmandise assumée mais maîtrisée. Le sillage est très rond, très chaud et rassurant.

En note de tête, on retrouve le café, protagoniste principal de la fragrance, avec de la cannelle pour lui facetter cette gourmandise timide. Le bouquet de rose et d’héliotrope tendre, s’arrondie grâce aux notes lactées et à la fève tonka. Le pêché se termine avec le caramel, le santal et la vanille. C’est d’ailleurs cette dernière qui laisse le plus de traces au fil des heures.

ALAHINE : Corsé et très vif au départ, il a l’allure d’un grand ambré. Chaleur et épices se mêlent à des fleurs riches d’arômes pour une signature orientale singulière.

Les notes de tête se composent de bergamote et de baies ; l’entrée en matière se veut incisive et percutante. Puis les fleurs prennent le relais. Un bouquet floral foisonnant de féminité : Rose, jasmin et ylang-ylang. Les notes de fond nous conduisent tout droit en orient. Vanille, muscs, résine de labdanum et de benjoin apprivoisent les fleurs pour offrir une puissance orientale, à la tenue exceptionnelle.

JULIA : Un parfum de romance, réservé, à la féminité délicate. J’ai beaucoup aimé la première immersion, très aérienne, dont on peut ensuite observer l’évolution.

Une touche de gourmandise maîtrisée, apporte un peu de caractère aux premières notes : le cassis était le fruit idéal. Juteux et pétillant, il présente une facette subtilement sucrée. Allié à la mandarine, ce sont eux deux qui portent la fragrance dans les airs. Le jasmin est associé à la violette en note de coeur ; là aussi le choix est judicieux car c’est une fleur poudrée et terriblement féminine. Enfin, les muscs blancs apportent cette sensation cotonneuse rare et beaucoup de tenue.

JASPÉ : Une des deux senteurs à la connotation masculine, avec KASAR. Même si encore une fois, les fragrances Teo Cabanel n’ont pas réellement de genre.

J’adore l’odeur de départ, effet mousse à raser grâce à la lavande et au pamplemousse. Pour moi, la lavande c’est l’odeur des hommes. Peut être est-ce en partie à cause de l’héritage laissé par la maison Caron avec le mythique « Parfum pour homme ». Le pamplemousse lui, est un agrume corsé, au caractère bien trempé et je le trouve idéal sur la peau des hommes. Le coeur est fraîchement épicé : Cardamome, géranium et muscade. Tandis que le sillage se compose de santal et vétiver, un duo contrasté et original.

L’odeur d’un homme apprêté, sobre mais à l’allure remarquable.

Quels sont vos coups de coeur chez Teo Cabanel ?

Sylvaine Delacourte, les matières réinventées

Connaissez-vous la maison de parfums Sylvaine Delacourte ?

Elle porte le nom de sa créatrice, anciennement directrice de la création et du développement des fragrances pour la maison Guerlain pendant plus d’une décennie.

D’Insolence, à l’Instant, en passant pas les créations sur mesure des clients VIP, Sylvaine Delacourte est une femme passionnée, au savoir faire olfactif aiguisé et à la transmission communicative.

Je ne trouve rien de mieux pour découvrir une nouvelle maison que de l’explorer au travers d’un coffret d’échantillons.

J’ai donc commandé le coffret travaillé autour de la vanille. Je trouve que c’est une matière intéressante car malgrès qu’elle soit très utilisée en parfumerie, elle peut révéler des surprises. Une nouvelle manière d’apprécier la vanille s’offre à nous : la matière est noble : la vanille naturelle de Madagascar, la reine dans son domaine a été choisie pour faire aimer cette épice douce à ceux qui possèdent des réticences.

Le coffret se compose de 5 parfums : VALKYRIE, VAHINA, VANORI, VANGELIS et VIRGILE.

Un coup de coeur s’est tout de suite manifesté pour VALKYRIE, un parfum contrasté, où la vanille affirme une facette fraîche. Accompagnée par un trio pétillant de limette, basilic et menthe elle s’adoucit au maximum et sa note gourmande ne devient qu’une touche suave et légère.

J’ai aussi vraiment aimé VAHINA. Prénom d’origine Tahitienne, il inspire une fragrance délicate où la vanille et les fleurs sont en parfaite harmonie. Les fleurs blanches sont à l’honneur (osmanthus et fleur d’oranger), ce sont elles les responsables de cette justesse des odeurs.

VANORI est surprenant. Au départ, l’amertume du pamplemousse m’a quelque peu déroutée, mais en réalité les premières notes s’estompent vite pour laisser un sillage très solaire. C’est une vanille des vacances ; fleur de frangipanier et benjoin assurent le voyage.

VANGELIS et VIRGILE promettent une déclinaison complètement inédite. Respectivement au caractère épicé et aromatique, la note de vanille est méconnaissable. L’œillet, fleur verte et vive, s’enrobe de la rondeur de l’amande dans VANGELIS. À eux deux, ils soutiennent la vanille pour qu’elle n’ai qu’un rôle signature. Tandis que dans VIRGILE, on retrouve la base d’un accord aromatique (romarin et sauge), ainsi qu’une touche boisée sèche. Encore une fois, la vanille joue sur un fil entre présence et transparence.

La fleur d’Oranger et les muscs sont les deux autres sujets odorants autour desquels Sylvaine Delacourte a voulu travailler pour faire partager sa passion et son goût des belles matières. Bien sûr, une fois la découverte achevée, vous pouvez retrouver les parfums en grands modèles.

Les coffrets de 5 échantillons coûtent 10€, et sont accompagnés d’un livret descriptif de chaque fragrance afin d’être guidé au mieux et d’un bon de remise de 10€ valable sur l’achat futur d’un parfum 30ml ou 100ml !

Avez-vous découvert une des trois matières de chez Sylvaine Delacourte ?

5 parfums pour se réconforter

Se parfumer pour se réconforter, une manière d’appréhender les odeurs.

Ces parfums, qui instantanément nous réconfortent, lorsque le froid nous saisit ou lorsque l’on a le cafard (et oui, on peut pas toujours être au top !).

Top 5 des parfums qui me réconfortent :

  • Allure Sensuelle de Chanel : le plus oriental

Une version plus charnelle de l’original Allure de Chanel. Ici, le ton oriental est de mise ; la vanille chaude et sucrée se mêle et se contraste au patchouli sec et puissant.

La rose, épanouie sa fragrance délicate pour faire régner la facette fleurie. Une pointe d’encens et on y est : un oriental tout en douceur, qui enveloppe autant celle que le porte que ceux qui apprécient son sillage.

https://www.chanel.com/fr_FR/parfums-beaute/parfums/p/femmes/allure-sensuelle/allure-sensuelle-eau-de-parfum-vaporisateur-p129710.html#skuid-0129730

  • Narciso de Narciso Rodriguez : le plus animal

Une eau de parfum à la fragrance aussi mystérieuse que le flacon. Au sein de ce cube beige opaque, se cache la signature olfactive de la maison Rodriguez : le coeur de musc. C’est lui qui crée le tourbillon cotonneux et nous rend accroc à son sillage charnel.

Le coeur fleuri réchauffe la rose pour la préparer aux notes de fond boisées : vétiver et bois de cèdre, un duo élégant et intemporel.

La grande générosité du coeur de musc reste l’élément olfactif phare de cette eau de parfum, qui crée une belle évolution sur peau. La promesse du réconfort et de la tenue sont là.

https://www.sephora.fr/p/narciso—eau-de-parfum-P1977044.html

  • Girl of Now chez Elie Saab : le plus gourmand

Retour en enfance, une eau de parfum émotive.

L’odeur de l’amande interprète à merveille l’idée du réconfort olfactif. Accompagnée par la fleur d’oranger, note régressive par excellence, la fragrance en devient addictive.

Une belle ouverture sur la poire, peu utilisée en parfumerie et pourtant juteuse et gourmande sans tomber dans l’overdose. Puis la fève tonka et le patchouli apportent du caractère et de la profondeur à l’accord amandé.

Une gourmandise ultra assumée mais néanmoins très bien dosée, une prouesse.

https://www.sephora.fr/p/girl-of-now—eau-de-parfum-P3048017.html

  • Chloé Signature : le plus fleuri

La rose, fleur signature des parfums Chloé. Ici travaillée en note reine, elle crée une facette fleurie presque poudrée.

Un style élégant et délicat, où la rose est miellée pour offrir sa plus belle facette solaire et réconfortante.

En réalité, la fleur arrive a developper différents aspects olfactifs : d’abord fraiche et croquante, elle laisse ensuite place à une odeur riche et chaleureuse. Quelques touches fruitées lui apportent de la lumière et de l’éclat.

Une eau de parfum remplie de charme et de douceur, contrastée par une personnalité percutante et assumée.

–> Pour en savoir plus sur la collection de parfums Chloé, lisez l’article ci-dessous :

https://lesinstantsdeceline.com/2019/08/29/quelle-femme-chloe-etes-vous/

  • Tom Ford Noir pour femme : le plus boisé

Le charme d’une femme à l’élégance corsée. Entre puissance et délicatesse, le fabuleux contraste entre la fleur et les notes orientales.

Elles diffèrent et pourtant évoluent ensemble par tailler la fragrance sur mesure. Quelques agrumes fusent au départ, pour rapidement laisser la rose et le jasmin offrir un coeur fleuri romantique.

Les notes de fond boisées sont soulignées par une touche ambrée : elles assoient la composition et fond vibrer le parfum.

Entre raffinement et puissance charnelle, on retiendra surtout son intense réconfort.

Quels parfums vous réconfortent ?

Le Sommelier du Parfum

J’ai découverts récemment l’application Sommelier du Parfum.

D’abord intriguée autant par le nom que par le concept, j’ai adoré ce que j’ai trouvé.

Aujourd’hui il est vrai que l’on est plongé dans une ère où l’on veut savoir ce qu’il y a dans tout ce qu’on mange et tout ce qu’on se met sur la peau.

De nouvelles applications sur le sujet, aussi nombreuses que différentes, naissent tous les jours sur internet.

Sommelier Du Parfum nous révèle avec précision les ingrédients cachés derrière nos fragrances préférées, en détaillant ceux qui peuvent éventuellement être irritants, voir toxiques. De quoi y voir plus claire, dans ces listes aux noms de molécules imprononçables…

Mais c’est loin d’être tout !

L’application est super complète. On se créer un compte rapide, dans lequel on renseigne un ou plusieurs « profil olfactif ». C’est celui-ci qui permet aux experts cachés derrière l’appli de proposer des parfums adaptés à nos goûts.

Idéal lorsqu’on recherche un parfum à offrir. Ce n’est jamais simple de choisir un parfum à la place de quelqu’un. Là, au travers de quelques questions simples (si on connait un minimum la personne), Sommelier du Parfum nous sort une sélection. On fait son choix tout de suite, ou bien on commande d’abord des échantillons (15€ les 5) pour être sûr de ne pas se tromper.

Dans la barre de recherche, on peut rentrer le nom d’un parfum, ou bien naviguer entre les différentes marques pour découvrir toutes leurs fragrances. Chaque parfum possède une fiche détaillée : l’histoire, le profil d’odeur, la famille et les notes de la pyramide olfactive, la liste INCI et l’usage (été ou hiver/journée ou soirée).

Tout en bas de la page, l’appli propose des alternatives d’autres maisons qui pourraient convenir aussi, et un lien direct pour acheter le parfum dans une parfumerie, au meilleur prix !

Vraiment la surface est super intuitive. On peut donner son avis, noter le parfum, se créer des wishlists ou encore marquer ses favoris, et partager ce qu’on découvre sur les réseaux sociaux. En plus, on n’est pas frustré parce qu’il y a vraiment beaucoup de marques différentes (même peut être toutes) et les mises à jour sur les nouvelles sorties sont récentes.

Sincèrement, une belle découverte. Un vrai must have pour tous les addictifs de parfum comme moi.

Télécharger l’application