Mon TOP 5 summer

Pendant la saison estivale, je porte plus facilement des senteurs fraîches et cristallines. À la différence du reste de l’année où j’aime les fragrances chaudes et opulentes.

C’est vraiment lorsque le soleil est au plus haut que je préfère me rafraichir avec une eau agrumée et pétillante et pour ça, j’ai mes incontournables.

  • Escale aux Marquises chez Dior, un vrai splash à la pointe de l’élégance. C’est assez flagrant, on ressent vraiment une odeur aussi rafraichissante que sophistiquée. Dans la composition, on retrouve de la fleur de Tiaré, qui apporte cette rondeur solaire. Pour démarrer, c’est l’orange sanguine qui a été choisi pour son jus pétillant mais relevé d’une pointe d’amertume. Une originalité qui se lie avec la baie rose pour un sillage peu commun. Malheureusement discontinuée, on ne la trouve plus en point de vente…
  • Mandarino di Sicilia chez Perris Monte Carlo, l’essence même du fruit. Une création issue de la collection d’Italie, qui rassemble le meilleur de leurs traditions en matière de parfums. Ce que j’aime dans cette eau de parfum c’est qu’elle sait allier légèreté et tenue de part sa concentration, et qu’elle met naturellement en lumière la mandarine. Elle est accompagnée d’écorces d’orange pour une légère amertume et de petit grain pour la touche « fleur d’oranger », qui d’ailleurs excelle aux côtés du jasmin cristallin. En note de fond, les bois ambrés et les muscs laissent une impression estivale et une tenue chaleureuse.
  • Arancia Di Capri chez Acqua Di Parma, une orange explosive. J’adore cette version de la maison Italienne, reine dans l’art de nous faire aimer les eaux de Cologne. Le trio détonnant est composé d’orange douce, de citron et de mandarine, sans oublier le petit grain qui ajoute sa touche légèrement verte. La première impression est très vive, remplie de lumière et de fraîcheur ; une sensation presque confite de l’orange. Puis le sillage se termine par un accord de musc et de caramel gourmand, mais maitrisé.

Cependant, lors des soirées plus douces, j’adore que mon parfum reflète la chaleur de l’été et l’odeur qui se dégage de la peau chauffée par le soleil toute la journée.

  • Terracotta chez Guerlain, reste mon Number one ! Née de l’odeur des poudres de soleil de la maison, la fragrance est l’interprétation olfactive du sable chaud. Le coeur du parfum est composé de fleur de Tiaré et d’ylang-ylang, donc niveau chaleur, on est servis. Fleur blanche délicate et sensuelle, elle se marie à merveille avec la vanille gourmande. Une vrai sensation exotique et rayonnante.
  • Orchid Soleil chez Tom Ford, une interprétation plus charnelle. Un vrai bonheur à laisser évoluer, car l’eau de parfum est très changeante sur peau. Au départ, on découvre une vivacité épicée de poivre rose et de cyprès, qui n’a rien de commun avec le coeur du parfum beaucoup plus envoûtant. C’est à la tubéreuse que l’on doit cette odeur solaire et charnelle à la fois. La vanille s’associe au patchouli en note de fond pour créer cet accord gourmand/puissant et laisser une signature très douce.

Quels sont vos parfums incontournables de l’été ?

Un parfum pour chaque saison

Pour écrire cet article en réponse au TAG de Manon, il m’a fallu choisir un parfum pour représenter chaque saison. Ce ne fût pas chose facile car je ne porte pas qu’une seule fragrance par saison, je suis sans cesse en train de découvrir de nouvelles senteurs et d’enrichir ma collection.

Voici le lien de la vidéo TAG de Manon (manotedecoeur) sur le sujet, allez y faire un tour !

https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=jzPu7iyvVjw

Mes choix de parfums diffèrent en fonction des saisons – même s’il est vrai que je porte en général des fragrances beaucoup plus capiteuses l’hiver que l’été – mais aussi en fonction de mes humeurs. J’aime changer de sillage, cela me permet de ne jamais ressentir qu’aujourd’hui et identique à demain.

Mais j’ai quand même des coups de coeur, des parfums « valeurs sûres » que j’adore user et abuser.

Comme une impression olfactive de renouveau. La douceur poudrée et savonneuse de l’iris dépose sur peau un voile léger et intime.

Quelques agrumes façonnent un accord vivifiant en note de tête, mais qui s’évanouit rapidement au profit de l’épanouissement de l’iris, le tout accompagné de notes boisées.

C’est une eau de parfum à même la peau, timide mais séduisante. Je la trouve idéale pour le printemps, car elle se tient à la perfection entre la luminosité d’une eau fraîche et le sillage réconfortant d’une eau de parfum poudrée.

L’odeur des poudres de soleil de la maison de luxe parisienne. Une eau de toilette ensoleillée au possible, soulignée d’une pointe d’exotisme.

En son coeur, on reconnaît le quatuor gagnant de jasmin, ylang-ylang, fleur de tiaré et fleur d’oranger qui dirige la senteur en direction du soleil. Quelques notes boisées et des muscs blancs apportent de la tenue et permettent de trancher l’odeur du lait de coco afin d’éviter l’overdose de sucre.

Sensuel, lumineux et d’une justesse maîtrisée, Terracotta rayonne sur peau et offre tout le bonheur de l’odeur de l’été.

Une eau de parfum qui porte bien son nom. La fève tonka y est ici délicieuse et mystérieuse. D’un naturel boisé vanillé et ici légèrement amer, la fève tonka est une de mes matières premières favorite.

Je l’aime beaucoup à l’automne, sa sensualité se dépose sur ma peau et laisse un sillage percutant. La fragrance joue sur un fil, à la frontière entre force et douceur, facette boisée et sucrée, caractère et discrétion.

Une inspiration venue d’ailleurs, mais qui s’accorde très bien à l’âme olfactive de la maison Dior. Fève Délicieuse est un de mes parfums favoris, il réchauffe le corps et le coeur lorsque l’automne est là.

Avec certitude, c’est le parfum que je porte le plus. Cette création des Absolus D’Orient séduit à coup sur les amoureux de fragrances boisées et envoûtantes.

Sa facette boisée de Santal met en avant sa préciosité et amorce l’accord fleuri de rose et de jasmin charnel. Entre fleurs, fruits et notes orientales, Santal Royal est riche mais ne révèle pas tous ces secrets à la première vaporisation.

C’est en le laissant se développer sur peau et façonner sa signature que l’on découvre une senteur ultra séductrice et d’une tenue exceptionnelle. Sa chaleur sèche contre parfaitement les journées glacées d’hiver.

Chaque parfum que je vous ai présenté ici sont pour moi des créations faciles à partager (mixtes). Au delà d’être à caractère masculin ou féminin, ils proposent une émotion suspendue qui s’encre dans un moment de l’année.

Et vous, quels sont vos favoris de saison ?

Un parfum qui ne sent pas le parfum

Se parfumer avec un parfum « qui ne sent pas le parfum », une idée qui résonne comme un voyage dans le temps. Grande tendance des années 90, les matières premières dites « à odeur de propre » ont révolutionné la parfumerie car avec elle, l’arrivée de nouvelles molécules odorantes issues de la chimie.

Surfant sur une impression ultra moderne et contemporaine pour l’époque, ces parfums à caractère androgyne ont su se faire une place sur nos rayons.

Pour en savoir plus sur les matières premières et leurs impressions olfactives : Rendez-vous sur le Glossaire —> https://lesinstantsdeceline.com/category/uncategorized/familles-olfactives/

Mais avec quelles matières crée-t-on cette impression de transparence et de pureté à me la peau ? Quels sont ces parfums qui nous offrent cette aura parfumée si particulière ?

• Dans la grande famille des fleurs à parfum, attardons-nous sur l’iris. Elle fait partie des matières premières les plus rares et les plus chères de la parfumerie, car la culture de ses rhizomes demande beaucoup de temps afin de developer leur odeur. À l’image de sa préciosité, elle dévoile une odeur fleurie riche et poudrée, comme dans LIPSTICK ON chez REPLICA MAISON MARGIELA où la fragrance nous rappelle instantanément l’odeur d’un bâton de rouge à lèvres. Mais parfois elle peut aussi garder son âme végétale et proposer une facette plus verte comme dans le N°19 de CHANEL où l’équilibre avec la puissance du Galbanum est parfaite. Une autre création attire notre attention : INFUSION D’IRIS chez PRADA. Dans cette eau de parfum, l’iris est délicatement odorant et façonne à lui seul ou presque, une impression savonneuse, comme une odeur de peau propre.

• Le musc blanc, matière ancrée dans la palette du parfumeur, séduit par sa capacité à rendre cotonneuse une fragrance et à capter le sillage. C’est le cas dans NOA de CACHAREL et VELVET HAZE chez BYREDO où, chacun à leur manière, ils développent sur peau une odeur remplie de douceur et de sagesse. Rondeur et transparence sont de mise, quoi que la version de BYREDO reste un soupçon plus caractérielle. Rôle inédit pour le musc blanc dans MÉMOIRE D’UNE ODEUR chez GUCCI. Fragrance mêlant les genres et les moments d’une vie, elle met en lumière la possibilité de faire fonctionner la puissance aromatique à la froideur des notes minérales. Le musc blanc joue la profondeur et crée ce relief plein de tendresse.

• Une autre fleur reine dans l’art de l’impression olfactive poudrée : la violette. Présente en overdose dans INSOLENCE de GUERLAIN pour provoquer la surprise, elle se fait plus discrète dans le parfum des MÉTÉORITES de la même maison. La violette agit ici comme un vecteur de souvenirs ; une odeur de maquillage et de poudre d’antan, rassurante et délicate. Elle interprète un rôle plus timide mais néanmoins important dans BIBLIOTHÈQUE de la maison BYREDO. Comme un moment hors du temps, la violette est ici entourée de pivoine tendre et rafraîchit de fruits juteux avant d’être corsée en note de fond pour une tenue maîtrisée.

• Pour la fleur, il est encore difficile de se faire une place dans le mélange des genres. La facette iodée elle, n’a pas ce problème. Reflétant la délicatesse et l’odeur du sel chauffé sur la peau, elle fait de REM chez RÉMINISCENCE la référence des parfums salés. Kenzo marque aussi les esprits avec KENZO POUR HOMME, qui propose ici une note d’embruns bien plus présente, ce qui rend le parfum puissant et reconnaissable. Loris Azzaro fait entrer la mer et le soleil dans le même flacon pour créer une fragrance décontractée. Dans SOLARISSIMO MARETTIM, la note marine rayonne de simplicité et entre en scène surtout pour apporter l’élégance naturelle.

• Une dernière catégorie que j’ai du mal à nommer, sauf si l’on peut dire « végétale ». J’entends par là, l’impression odorante des plantes et autres matières naturelles qui font que la signature inédite s’accorde à la peau avec originalité. C’est le cas chez SERGE LUTENS avec L’EAU DE PAILLE qui, comme son nom l’indique, nous plonge dans une espèce d’odeur de foin. Le soleil gorge la note et rayonne sur la peau. Dans cette création, ce sont des céréales qui s’opposent à l’encens et au vétiver pour un résultat déroutant.

Grand classique de la parfumerie masculine : POUR UN HOMME de CARON met à l’honneur la lavande. Effet propre et rafraîchissant, son sillage sème le doute : Est-il parfumé ? Où a-t-il glissé une branche de lavande dans le revers de sa veste ?

La campagne printanière sera notre dernière escale avec le feuille de tomate, note reine de L’EAU DE CAMPAGNE chez SISLEY. Parfois en utilisation annuelle, elle plait souvent de façon saisonnière car sa senteur verte et vive agit comme une madeleine de Proust et révèle une véritable odeur rafraîchissante. Parfaitement construite, l’odeur de campagne est un vrai bonheur à l’arrivée des beaux jours.

Connaissez-vous d’autres parfums et / ou matières qui pourraient compléter cet article ?

Nouveautés printemps 2020 : le TOP 15

Le printemps, c’est souvent l’occasion d’apprécier des fragrances de plus en plus fraîches, pour appréhender les beaux jours. C’est aussi le moment que choisissent les maisons de parfumerie pour nous inonder de nouveautés.

Une petite mise au point s’impose, au travers de 15 nouveautés du printemps 2020 qui ont attiré mon attention.

  • Amor Amor Love Festival chez CACHAREL

Les vibrations d’un festival d’été ; toute la gourmandise pétillante d’un grand classique, en version estivale.

Agrumes – Jasmin – Rose – Accord Cola – Vanille – Musc

  • Alien Mirage chez MUGLER

Fragrance contrastée, la transparence est ici synonyme d’élégance.

Baies Roses – Fleur de lotus – Accord minéral – Ambre

  • Wanted Man Tonic chez AZZARO

Toute l’explosion olfactive d’Azzaro Wanted, dans une version acidulée et lumineuse.

Citron vert – Gingembre – Patchouli

  • Guaria Morada chez BERDOUES

La rencontre des fleurs et du fruit pour un souvenir de voyage intense : le Costa Rica !

Orange – Amyris – Patchouli

  • CK Everyone chez CALVIN KLEIN

Parfum frais, un brin rebelle, CK Everyone répond à l’état d’esprit des hommes et des femmes d’aujourd’hui.

Orange – Gingembre – Thé – Notes aquatiques – Cèdre – Patchouli

  • La Nuit Trésor Nude chez LANCOME

La signature charnelle de la romance moderne est intacte, habillée d’une emprunte pétillante et solaire.

Bergamote – Rose Damascena – Noix de Coco – Vanille – Notes ambrées

  • Miss Dior Rose n’ Roses chez DIOR

Une puissante sensation de fraîcheur, comme une plongée au coeur des pétales de rose croquants.

Mandarine – Bergamote – Géranium – Rose de Grasse et Damascena – Musc blanc

  • Love Osmanthus chez ATELIER COLOGNE

Rencontre entre une fleur blanche envoutante et des agrumes incisifs.

Citron – Osmanthus – Bois de Cèdre

  • Yuzu chez ACQUA DI PARMA

Une fragrance riche, à la fraicheur lumineuse et sensuelle.

Yuzu -Bergamote – Poivre – Violette – Jasmin – Santal – Réglisse – Musc

  • Couleur Vanille chez L’ARTISAN PARFUMEUR

Une vanille qui voyage, une vanille rêvée, un peu comme une utopie…

Bergamote – Immortelle – Vanille de Madagascar

  • Des Clous pour une Pelure chez SERGE LUTENS

Senteur connue mais oubliée. Olfactivement nouveau, pourtant issu d’une vieille tradition.

Pelures d’orange piquées de clous de girofle

  • Rose Pompon chez GOUTAL

Une rose pomponnée d’une overdose de pétales, reflet d’une sensualité délicate.

Framboise – Rose – Violette – Vanille

  • Wisteria & Lavender Cologne chez JO MALONE

La campagne londonienne nous offre son caractère poétique, aidée par la lavande à la fraîcheur pratiquement mythique.

Lavande – Glycine – Muscs blancs

  • Rose Prick chez TOM FORD

Le bouquet de la rencontre entre trois grandes variétés de roses, qui façonnent ensemble un accord à nul autre pareil.

Rose de mai, Turque et Bulgare – Patchouli – Poivre de Sichuan – Fève Tonka – Baume du Tolu

  • Rose & Cuir aux EDITIONS DE PARFUMS FREDERIC MALLE

La rose et le cuir, la douceur et la puissance, la pureté et l’audace.

Géranium – Cassis – Rose – Vétiver – Cèdre – Accord Cuir

Avez-vous des nouveautés du printemps 2020 à ajouter ?

TOP 5 des plus grands parfumeurs

Les coulisses de la création parfum sont immenses ; et finalement nous, consommateurs, on achète sans vraiment savoir ce que cache cet objet luxuriant.

Etape phare de la conception d’une fragrance, le travail du nez. Aussi essentiel qu’il puisse paraitre évident, c’est pourtant ce qui fera que le parfum vivra ou non.

Entre école de parfumeurs, talents nés ou héritage familial, tous sont aujourd’hui de grands talents de la parfumerie moderne, et signent d’impressionnants monuments olfactifs.

Mettre un nom sur une création et en savoir un peu plus de ceux qui ont imaginé et façonné nos parfums favoris… tentant non ?

Voici donc mon TOP 5 des plus grands parfumeurs :

  • François Demachy
  • Thierry Wasser
  • Dominique Ropion
  • Jean-Claude Ellena
  • Olivier Polge
  • François Demachy

Né à Grasse, il entre à 27 ans à l’usine de parfumerie Charabot. Il y découvre les secrets de fabrication du parfum, et se forme aux différents corps de métier.

Il intègre Chanel dans les années 80, aux côtés de Jacques Polge (le père d’Olivier Polge, actuel parfumeur de la maison). Il y restera 25 ans, et contribuera à de grands succès comme Egoïste.

Puis, c’est la maison Dior qui accueillera le parfumeur. De nombreuses années durant lesquelles, il nous offrira des parfums mythiques comme Miss Dior (nouvelle version évidemment, l’originale datant de 1947), Escale à Portofino, J’adore, Gris Montaigne (collection privée), Eau Sauvage Cologne, Sauvage…

Aujourd’hui, la fonction de Mr Demachy s’est étendue. Depuis 2006, il est directeur du développement olfactif chez LVMH ; ce qui comprend donc la création parfum pour Dior, mais aussi entre autres Givenchy, Kenzo, Acqua Di Parma …

  • Thierry Wasser

Suisse de naissance, Thierry Wasser est diplômé de botanique. Etait-ce une manière, déjà, de se rapprocher de la parfumerie ?

Il apprend le métier chez Givaudan, puis chez Firmenich aux Etats-Unis.

En 2008, il prend la tête de la maison Guerlain, référence de la parfumerie française depuis près de deux siècles et succède à quatre générations de parfumeurs.

Aujourd’hui il invente et offre sa vision du parfum Guerlain, tout en conservant l’âme de la maison.

Dans son palmarès, on souligne des parfums cultes des deux dernières décennies comme Hypnôse de Lancôme, Fuel For Life For Her ou Dior Addict…

Et bien-sûr, les créations imaginées pour Guerlain : La Petite Robe Noire et toutes ses déclinaisons, Mon Guerlain, l’Homme Idéal, Idylle, ou encore French Kiss et les collections exclusives.

  • Dominique Ropion

Il apprend le métier chez Givaudan, puis entre chez IFF en 2000.

Dominique Ropion est doté d’un sens aiguisé de la justesse olfactive et de la connaissance des matières premières. Très perfectionniste, cela ne l’empêche pas d’être un parfumeur très productif.

Toutes ces qualités l’ont conduit à faire partie des nez aux Editions de Parfums Frédéric Malle, où il signe plusieurs succès comme Carnal Flower, ou Portrait of a Lady.

Entre un grand nombre de fragrances, on se rappelle quelques-uns de ses grands succès comme Amarige, Amor Amor, La Vie est Belle, Soir de Lune, L’homme YSL, Very Irresistible, Alien ou Invictus…

  • Jean-Claude Ellena

Né à Grasse, et issu d’une famille de parfumeurs, il fait ses débuts chez Givaudan, où il apprend le métier.

Au départ, il collabore à la création parfum pour des maisons de niche comme Frédéric Malle (avec Cologne Bigarade), ou L’artisan Parfumeur (avec Bois Farine).

En 2004, il devient parfumeur maison pour Hermès, à qui il offre entre autres la collection des Hermessences. Puis petit à petit il construit la collection des jardins, hormis le petit dernier (Un jardin sur la Lagune), crée par Christine Nagel.

Ses créations pour la maison française sont nombreuses. On retrouve une bonne partie des colognes, Terre d’Hermès, Elixir des Merveilles ou Jour…

A l’instar d’Hermès, son style est élégant et poétique.

Dans la liste non exhaustive de ses oeuvres, il nous offre des parfums mythiques comme Colonia Assoluta pour Acqua Di Parma, In Love Again pour YSL, ou First pour Van Cleef & Arpels… Il raconte d’ailleurs dans son livre « L’Ecrivain d’odeurs », que ce parfum fut le premier de ses œuvres.

Depuis 2019, il collabore avec Le Couvent Des Minimes, pour qui il est directeur de la création olfactive.

  • Olivier Polge

Fils de Jacques Polge, parfumeur chez Chanel dans les années 80, Olivier Polge travaille plus de 10 ans pour IFF.

Grâce à un héritage familial qui l’a baigné dans le parfum tout jeune, il n’hésite pas lorsque Chanel lui ouvre ses portes en 2013 pour succéder à son père.

Proche des matières premières et de l’artisanat qui se cache derrière la création d’un parfum, Olivier Polge met tout son cœur à imaginer de nouvelles créations dans la continuité de l’air Coco Chanel et de celle de son père.

Cependant, il aime également réinventer les grands classiques comme avec sa version modernisée de N°5 L’Eau.

Pour la maison Chanel, il nous offre entre autres Boys (un des plus grands succès de la collection privée), Gabrielle, Coco Mademoiselle intense, et la nouvelle collection des Eaux (Paris-Biarritz / Paris-Venise / Paris-Deauville et Paris-Riviera).

Mais on relève également d’autres grands parfums, parfois en collaboration avec d’autres parfumeurs, comme Invictus, Dior Homme, Pure Poison, Armani Code for Her ou encore Noa…

Bien entendu, la liste est clairement non exhaustive. Je pense notamment à Jacques Cavallier, Alberto Morillas, Edmond Roudnitska, Francis Kurkdjian, Christine Nagel…

Sur le site de AUPARFUM, on peut d’ailleurs trouver la liste complète par ordre alphabétique !

https://www.auparfum.com/parfumeurs

N’hésitez pas à ajouter en commentaire d’autres créations que vous connaissez de ces parfumeurs, et à partager avec moi vos ressentis !