Maison Atelier Cologne

Les marques de parfumerie de niche proposent souvent à l’achat des kits d’échantillons pour pouvoir tester les collections avant de craquer. Comme leurs produits sont moins distribués que les marques présentent en parfumerie classique, il est plus difficile d’aller les découvrir à la boutique du coin de la rue (sauf pour les parisiennes).

Je craque beaucoup pour ses coffrets, car j’adore l’idée de pouvoir découvrir la marque à moindre prix ; souvent les parfums de niche en grande taille sont assez onéreux…

Chez Atelier Cologne pas tellement finalement, quand on compare le prix en 100ml avec un J’adore de Dior ou un N°5 de Chanel, on arrive seulement à quelques euros de différence…

Le premier que j’ai acheté est celui d’Atelier Cologne ; petit prix de 30€ pour 16 échantillons, tous accompagnés d’une belle carte poste illustrée de l’univers de la fragrance et à l’issu de la commande, vous bénéficiez d’un bon d’achat de 30€ sur l’e-store !

Parmi les minis parfum reçus, je vous ai préparé ma sélection de coup de cœur.

Ils tournent beaucoup autour des colognes absolues (concentrées à 15%), à base d’agrumes car finalement je me suis aperçue que ce sont celles que je préfère chez eux.

Les compositions sont simples ; deux ou trois notes tout au plus, mais triées sur le volet pour procurer les meilleures émotions possibles !

Pour les plus adeptes de senteurs boisées ou orientales/épicées, il y aussi du choix dans leur collection comme Cèdre Atlas, Tobacco Vanille, Santal Carmin ou encore Ambre Nue.

–> Lien de la boutique en ligne

Bref, mes préférés sont :

Citron d’Erable : Un citron d’Italie solaire et juteux, accompagné de sirop d’érable rond et sucré. Le juste mélange entre de la fraîcheur et un côté liquoreux. Voyage d’élégance.

Cédrat enivrant : Cédrat acidulé et ensoleillé de méditerranée mentholé. Les vagues, le soleil et la chaleur de Provence un midi de juillet.

Mandarine Glaciale : Une mandarine épicée par du gingembre piquant et relevé de vétiver sec. Aussi chic sur peau féminine que masculine.

Rose Anonyme : Une rose Turque charnelle et caractérielle, piquée de bergamote fraîche et de patchouli profond. Voyage dans les champs de roses.

Clémentine California : Une clémentine rayonnante et acidulée de baies, puis corsée de vétiver pour une profondeur rarement vu avec des agrumes. Soleil couchant et mer d’huile.

Grand Néroli : Du Néroli et du petit grain très vert, du galbanum singulier. Un bouquet « fleur d’oranger » mais à nue, comme si vous plongiez votre nez dans le néroli juste cueillis.

Bergamote soleil : Une bergamote lavandée et légèrement poivrée. Un bel hommage à cette matière première noble, originaire de Calabre.

Orange Sanguine : Une orange sanguine acide d’Italie, réchauffée par le bois de santal. Une fin d’été douce et nostalgique des émotions passées.

Figuier Ardent : Feuilles de figuier et cèdre pour une emprunte charmante, on sait que la figue a un pouvoir hyper sensuelle dans les parfums. Ici elle est sublimée pour nous donner envie de flâner à l’ombre d’une figuier.

Pomélo Paradis : Pétillant comme un splash zesté, avec une pointe d’amertume pour une emprunte originale. La mandarine vient se joindre au pomelo pour un duo détonant, et le vétiver assoie la note de fond. Le paradis de la fraîcheur.

Jasmin Angélique : Un jasmin d’Inde, blanc et pur quoique chaud et opulent. L’angélique ronde apporte une touche de gourmandise délicate.

–> Lien de la boutique en ligne

J’espère que mes favoris de la collection Atelier Cologne vont plairons !

N’hésitez pas à me dire si vous aimeriez d’autres articles du même genre !

La collection privée Maison Christian Dior

Les grandes marques de parfumerie ont souvent une collection privée bien cachée, que l’on ne peut se procurer qu’à la capitale ou bien sur internet.

Ces collections regroupent des créations originales souvent signées d’un parfumeur maison, autour d’un thème cher à la marque.

Chez Dior la collection privée Maison CD est signée François Demachy, contient 26 créations et depuis peu quelques bougies et crèmes corps onctueuses qui accompagnent les fragrances.

Autre précision, ce n’est pas vraiment homme OU femme mais plutôt homme ET femme.

Le best seller s’appelle Bois d’argent, c’est un boisé chic et vif, c’est l’allure Dior à l’état pur : Absolu d’iris, muscs, encens.

Mon préféré s’appelle Fève délicieuse, facette majestueuse de la fève tonka. Elle est gourmande et légèrement âpre, elle est superbement mise en valeur.

Les caractères fleuris tomberons sous le charme de DiorAmour, un floral poudré d’iris et de jasmin, doux comme un réveil au creux d’un lit, aux côté de l’amour de sa vie.

La Colle Noire sera également très appréciée pour la facette fraîche et croquante de la rose Centifolia.

Jasmin des Anges est légèrement plus fruité et juteux, accompagné de notes d’abricot.

Lucky c’est un hommage au muguet, il vous portera chance…

Avec Sakura, on voyage au japon pendant le printemps : la fleur de cerisier fraîche et subtile pour un sillage venu d’ailleurs.

Enfin, Belle de Jour est lumineux ; le bouquet de rose est enroulé de poire juteuse et sucrée.

Pour les caractères plus explosifs, on peut commencer en douceur avec Terra Bella, un parfum lumineux aux accents de fleur d’oranger et de myrte.

Cuir Cannage est mystérieux et envoûtant. La fleur d’oranger se mêle aux bois fumés.

Ambre Nuit, c’est plus sulfureux et plus animal ; rose turque et ambre.

Pour une puissance sèche et animale, ce serait plutôt Leather Oud.

Puis on pourra aussi faire confiance à Patchouli Impérial pour nous faire voyager vers l’orient, grâce à son patchouli boisé et épicé de coriandre fraîche.

Enfin bon je m’étale, après tous les goûts d’un ou d’une perfumlover peuvent bien entendu être éclectiques, donc le mieux est encore d’aller les découvrir par vous même, en espérant pour votre portefeuille que vous n’allez pas trop craquer…

N’hésitez pas à me dire en commentaire, quelles sont vos créations préférées de cette collection !

Guerlain, 1828-2018 : 190 ans de création

L’histoire débute en 1828. Pierre-François-Parscal Guerlain parfumeur chimiste, ouvre sa première boutique parisienne et la manufacture qui va avec.
Le succès est au rendez vous, et la créativité du jeune prodige va jusqu’à lui inspirer l’Eau de Cologne Impériale pour l’impératrice Eugénie. Voici, la première création de la maison !
Le jus est contenu dans un flacon aujourd’hui signature, orné de 69 abeilles dorées, symbole de l’empereur.
Et grâce à cette cologne, il devient fournisseur officiel de sa majesté.

Son fils, Aimé Guerlain, poursuit l’aventure et apporte de la modernité dans les techniques de parfumerie. Jicky, en 1889, en est le reflet. Le jus comprend des matières premières naturelles et synthétiques et le résultat est inédit.

La succession d’Aimé est assurée par son neveu, Jacques. Il va penser plus de 400 jus pour la maison, c’est un créateur foisonnant.
Il signe les plus grands parfums de la maison, L’heure Bleue, Mitsouko, Shalimar, et invente l’oriental.
Il s’inspire des gens qui l’entourent pour Sous Le Vent, Vol De Nuit et Coque d’Or.
La Guerlinade, signature de la maison est son bébé. Il va l’inclure dans les fragrances, pour les rendre uniques.

Son petit-fils, Jean-Paul Guerlain, apprend le métier dans l’usine de son grand-père. Le jeune créateur est doté d’un talent immense, il est capable de mémoriser et de reconnaître plus de 3000 odeurs différentes. Les créations fusent, les succès aussi : Habit Rouge, Vétiver, Samsara…
Jean-Paul souhaite intégrer de nouvelles matières pour explorer de nouveaux accords olfactifs, il parcours donc le monde pour ramener les essences les plus rares et séduire les françaises.

Aujourd’hui, Thierry Wasser est le cinquième nez de la maison.
Il aime Paris et la parisienne. Il lui offre en 2008, La Petite Robe Noire, en collaboration avec Delphine Jelk.

En 2014, l’homme idéal plaît et s’inscrit dans un nouvel accord olfactif avec la note d’amande, utilisée pour la première fois dans la parfumerie masculine. C’est aussi un clin d’œil à Jicky qui en contenait.

En 2017, Mon Guerlain reflète la passion de Thierry Wasser pour la féminité française, qui fut la ligne de conduite de tous les héritiers de la maison Guerlain, à travers les époques.
Très proche de la nature, il choisit de travailler avec des matières premières venues du monde entier mais qui s’inscrivent dans une démarche respectueuse des hommes et de l’environnement.

Au total, la maison compte 1100 créations, un nombre qui donne le vertige. Mais qui reflète surtout l’amour de Guerlain pour les femmes et les odeurs.

De cette passion commune pour tous les Guerlain, est né un fil conducteur qui fait que chaque création de la maison est reconnaissable : la Guerlinade. Un ensemble bien précis des matières premières fétiches de Jacques que chaque parfum cache au fond de sa composition (Bergamote, Rose, Jasmin, Vanille, Fève Tonka, Iris).

Vitrine de la maison Guerlain, la boutique au 68 avenue des Champs-Elysées ouvre ses portes en 1914.
Tous les savoir-faire Guerlain y sont réunis : l’orgue à parfum, l’institut, la collection maquillage, le restaurant, les accessoires, les délices du 68, sans oublier la personnalisation sur mesure et la gravure.

Depuis 1828, la collection de parfums s’est agrandie avec des exclusifs parisiens.
Des univers très différents, des essences rares, des fragrances originales et de caractère à partager :
L’art et matière, les déserts d’orient, les élixirs charnels, les parisiennes et les parisiens, les rendez-vous du bonheur, les absolus d’orient, les eaux exclusives et les eaux de rituel.

Guerlain, un nom devenu légende.

—> Pour continuer de vous instruire sur cette belle maison, lisez « Le Roman des Guerlains », disponible en Kindle Amazon ici :

Kindle Guerlain

Trudon (since 1643)

L’histoire de Trudon débute en 1643, sous la devise « Deo Regique Laborant » qui signifie « elles travaillent pour Dieu et le Roi ».

Elles, c’est les abeilles, à l’origine de la cire des bougies, récoltée sur la ruche.

Le royaume est séduit par la pureté des créations et Trudon sert la cour royale de Louis XV et Versailles jusqu’à la fin de la monarchie.

Depuis 2007, la maison travaille avec des nez pour créer des parfums qui racontent des histoires ; les bougies sont coulées et façonnées à la main dans les ateliers de Normandie, et ça fait toute la différence !

A l’époque déjà, la qualité des bougies Trudon est un grand luxe : couleur blanche épurée, elles brûlent longtemps, ne crépitent pas et ne fument pas. Aujourd’hui encore, c’est un peu pour ça qu’on les aime tant. De plus, dans la collection des bougies, chacune porte un nom et une histoire, racontée au travers de son parfum.

Pour un style So’ 18e siècle, il y a les cierges et les bustes. Napoléon, Marie-Antoinette, Louis XIV trônant sur le buffet, sobres et élégants.

Mais si vous préférez les parfums d’ambiance, c’est possible aussi avec Dada, Ernesto, Joséphine et bien d’autres…

Et pour être un peu plus fidèle à la maison Trudon, on peut craquer pour sa collection de parfums, détenant cinq références ; des créations à même la peau, aux jus singuliers et novateurs.

IMG_0144
IMG_0137
IMG_0138
Trudon

Crédit photos

Crédit photos

Crédit photos

%d blogueurs aiment cette page :