Noël 2019, l’art d’offrir du parfum

On y est, Noël est arrivé en parfumerie depuis quelques semaines et avec lui, une sélection spéciale fête à tomber par terre.

Alors, quels sont les perles de cet hiver ?

L’édition Limitée :

–> La FAMEUSE boule à neige chez Jean-Paul Gaultier : à l’image de celle de l’année dernière, la maison de parfum Gaultier réitère l’objet du désir dans une version encore un peu mieux travaillée que la précédente.

Pour être honnête, c’est une création irrésistible, que l’on soit fidèle au parfum, ou pas !

Echarpes ou collants rayés blanc et rouge, flacons givrés et neige à foison nous plonge immédiatement dans l’ambiance.

Décliné (comme d’habitude) pour Classique et Le Mâle eau de toilette, cette année Scandal, la nouvelle référence des parfums féminins de la maison a trouvé sa place sous la neige elle aussi.

Boule à neige JPG

–> L’ÉDITION LIMITÉE Sisley, spécialement créée pour l’emblématique Eau du Soir.

Un flacon inédit d’un blanc chatoyant, éclaboussé de tâches de couleurs vives.

La « Dripping Fantasy » apporte une touche contemporaine à l’art olfactif.

Dripping Fantasy

–> Chez Chanel, on retrouve l’eau de parfum N°5 dans un écrin en édition limitée.

L’esprit de noël de la maison sublime un flacon 100ml du parfum emblème.

Les coffrets étant inexistants Chez Chanel, on est heureux de pouvoir acquérir un peu d’originalité pour les fêtes !

Ecrin N°5

Les Crackers :

Grande tendance depuis deux ans, les crackers !

Ces petits coffrets emballés sous forme de bonbon, qui contiennent aussi bien du parfum que du soin ou encore du maquillage.

Ils renferment souvent de petits formats, ce qui peut être idéal pour découvrir !

Givenchy, Jo Malone, Kilian, YSL, Viktor&Rolf ou encore Coach, un grand nombre de marques de parfum s’y mettent !

J’aime beaucoup l’idée du cracker pour offrir du parfum à petit prix, mais également pour pouvoir collectionner et découvrir un maximum de fragrances sans se ruiner !

Crackers de Noël

Les coffrets de parfums : 

C’est pas nouveau, tous les ans on a le choix entre une grande sélection de coffrets parfum.

L’idée de base du coffret, est d’offrir un parfum, agrémenté d’un produit complémentaire comme un lait pour le corps ou une bougie par exemple.

Evidemment, certaines marques jouent plus le jeu que d’autres ; malgré que les produits complémentaires soit souvent offerts.

Cette année j’ai particulièrement retenu les coffrets Guerlain. Outre les boites qui sont canons, les parfums sont accompagnés d’un produit pour le corps et d’un vaporisateur de voyage.

Coffrets de Noël

Miss Dior, le parfum New Look

1947, premier défilé mode de la maison de couture Christian Dior.

Les mannequins sont prêts, les robes tombent à merveille prêtes à créer la rupture entre la guerre et cette nouvelle effervescence, qui pousse les femmes à être au sommet de leur féminité.

Les invités ont pris place dans l’hôtel particulier de l’avenue Montaigne à Paris.

Les fauteuils chic, accompagnés du livret d’invitation à la découverte de la collection suivent l’architecture imparfaite des appartements.

Il y a beaucoup de monde et le personnel des ateliers, curieux, s’est entassé dans les escaliers.

Les journalistes sont armés de leur calepins, prêt à mettre en croquis les premières robes.

Il règne comme une impatiente excitation, et cette douce fragrance, celle du parfum Miss Dior…

A l’apogée de sa carrière et à la tête de sa propre maison de couture, Mr Dior se sent autant couturier que parfumeur et exprime sa volonté de créer sa fragrance.

Habiller les femmes et les mettre en valeur est sa volonté de vie la plus profonde, mais pour lui le parfum qu’elle porte souligne et sublime la tenue. C’est l’accessoire invisible qui sublimera toutes les femmes Dior.

Donc en 1947, le premier parfum de la maison Christian Dior voit le jour, en même temps que les premières robes deviendront publique sur le podium.

La fragrance plaira, et chaque femme invitée lors de la présentation de cette collection nommée NEW LOOK voudra se l’approprier pour souligner la taille de guêpe de la nouvelle mode des années 50.

« Miss Dior », le nom fut inspiré par la sœur de Christian Dior qui la surnommait ainsi.

Le parfum est l’essence de la couture et se devait donc de trôner dans un flacon à la hauteur des attentes de ces femmes à la pointe de la mode.

Motif pieds de poule emblématique et nœud poignard coupé en queue d’hirondelle devenu signature, Miss Dior était né.

Un parfum qui a traversé les époques.

Aujourd’hui Miss Dior Original eau de toilette et esprit de parfum n’ont pas changé et conservent l’âme des années de leur création, mais reste bien différents des nouvelles versions disponibles en parfumerie.

Hymne à l’amour inconditionnel de Mr Dior pour les femmes, la fragrance originale tourne autour de la famille olfactive des chypres.

Fraîcheur et caractère s’entremêlent. Le galbanum et le jasmin jouent ici les protagonistes principaux, pour nous offrir un cœur floral ultra féminin quoiqu’un peu vert.

Puis le patchouli explose de toute sa force boisée et sèche pour sublimer le sillage et prolonger le plaisir.

Toujours disponible en point de vente Dior et en parfumerie, attention à ne pas confondre avec les versions modernes de la collection Miss Dior !

Souvent rangé dans les tiroirs des parfumeries, n’hésitez pas à demander conseil aux conseillères.

La gamme est riche et chaque femme peut trouver « son » Miss Dior.

Acheter Miss Dior – Esprit de parfum

Jicky le merveilleux

Jicky, l’histoire d’une création et d’une femme.

Une jeune femme anglaise, seul et véritable amour d’Aimé Guerlain, amour impossible et malheureux car oublié… La légende dit que Jicky fut créé en hommage aux sentiments passionnés du parfumeur pour cette belle demoiselle.

Une création à partager, qui marche sur le fil infiniment fin de la distinction entre une fragrance masculine et une fragrance féminine.

Parfait pour les hommes élégants, sensuels et envoûtants ; les notes naturelles et synthétiques se juxtaposent et évoluent sur peau de manière hyper personnelle.

Les femmes affirmées, au caractère tranché et pleines de féminité se l’approprient à merveille et le sublime de toute leur facette charnelle pour le faire vivre de jour comme de nuit.

Créée pour provoquer des émotions, il marque son époque et les esprits. Comment peut-on dire le contraire ? Jicky 1889, 130 ans d’existence et toujours autant de succès et de fidélité.

Ligne de conduite pour la parfumerie de son époque qui tend à se moderniser, Jicky s’ancre dans un nouveau genre de parfum et donnera le ton à tous les autres et notamment à Shalimar.

On dit que Shalimar fut inspiré par « accident », en ajoutant une grande dose de vanille à la composition de Jicky.

Première création abstraite, qui comprenait des notes synthétiques (notamment la coumarine) tout juste découvertes. Elles lui ont conféré puissance, sillage et tenue et ont permis d’obtenir un jus contrasté aux multiples facettes.

Dès les premières notes, le cœur aromatique de lavande et les essences fraîches citronnées surprennent et affrontent les soliflores et autres bouquets floraux de l’époque.

On distingue des notes boisées et vanillées pour assoir la puissance charnelle de la fragrance.

D’une grande évolution personnelle, il est judicieux d’attiser sa curiosité sur la peau pour se l’approprier.

Au cœur du 19esiècle, l’utilisation des notes animales surprend. Aimé Guerlain utilise ici de la civette, une matière première qui provient d’une glande sexuelle d’un petit animal sauvage (aujourd’hui les notes synthétiques sont privilégiées).

Mais « secret de parfumeur », cette note, accompagnée de d’autres matières animales comme l’ambre gris ou les muscs apportent à Jicky sa signature olfactive tant convoitée.

Disponible encore aujourd’hui en eau de toilette, en eau de parfum plus concentrée, ou bien en version extrait de parfum pour une utilisation au sommet de l’élégance, Jicky s’inscrit dans la collection dite « patrimoine » de la maison Guerlain, aux côtés notamment de Samsara, L’heure Bleue ou encore Mitsouko.

Acheter JICKY

Twilly, le parfum des filles d’Hermes

Twilly c’est le petit dernier de la maison Hermès. Création parfum inédite et nouvelle, la fragrance malicieuse et un brin rebel s’adresse aux filles d’Hermès.

Bien évidemment, n’oubliez pas qu’encore une fois aucun codes particulier à suivre, le parfum n’a pas d’âge ni de sexe ; ce qui importe c’est la dose d’émotion qu’il en ressort.

Cependant ici on comprend que le souhait de Christine Nagel fut de créer un parfum pétillant et de toucher une cible nouvelle pour Hermès en matière de parfum.

Quoi de mieux que de laisser la fidélité traverser les générations, et laisser maman transmettre à sa fille le goût des belles choses. On peut laisser les choses se faire ainsi naturellement, ou alors on peut forcer un peu le destin.

Bref, l’article arrive aujourd’hui, seulement après L’eau Poivrée parce que Hermes a été plus rapide que moi.

Un deuxième opus Twilly vient transformer la création en collection.

Mais avant tout, il y a quoi dans Twilly ?

Pétillant, espiègle et déroutant, ça tranche et laisse perplexe au départ. Ensuite, la fragrance séduit ou pas.

Néamoins, Christine Nagel marche sur un fil et joue avec les matières pour créer un ensemble inédit chez Hermes (et d’ailleurs assez inédit tout court…)

Le gingembre, en protagoniste principal, y est pour beaucoup. C’est un matière riche et interessante, qui a cette faculté d’apporter une facette qui peut être à la fois fraîche et piquante, comme épicée et brûlante.

La tubéreuse, fleur blanche ultra caractérielle, apporte ici un cœur floral foisonnant et rempli d’une féminité assumée mais difficile à dompter.

Puis le bois de santal joue son rôle de bois d’appuis. Fusant, il allume la mèche et laisse la fragrance se chauffer sur peau.

Twilly a fait une entrée remarquable en parfumerie : flacon acidulé et étuit pop coloré, chaque paire d’yeux s’est sentie attirée.

Le + couture, le ruban de soie noué à la main vient signer la création.

Du coup, on était pas là pour parler nouveauté ?

Twilly Eau Poivrée est arrivée ; accompagnée de la renommée de la collection et d’un nom descriptif évocateur dès le départ.

On ne peut pas se tromper, le jus s’annonce poivré, comme son nom l’indique.

Mais c’est bien joué dans la provocation olfactive puisque je vous assure que même les plus réfractaires aux parfums poivrés ne peuvent s’empêcher de tester…

Un soupson plus sage en cœur, avec une rose opulente et à la pointe de la féminité, le jus s’ouvre sur des baies roses. Légèrement piquantes, elles se fondent parfaitement à la reine des fleurs pour lui apporter une facette corsée, tout en nous préparant olfactivement à l’arrivée d’un fond de patchouli sec et ultra boisé.

Effectivement, l’eau de parfum apparait tout de suite poivrée, mais évolue petit à petit en un ensemble féminin, cependant relevé d’une pointe envoûtante, fidèle à la franchise Twilly.

La collection se décline en une gamme sensorielle pour le corps. Comme d’habitude on retrouve du déodorant, du gel de douche et de la crème parfumée pour le corps mais ça n’empêche pas que l’on continu d’adorer ça !

Idôle, le nouveau né Lancôme

ALERTE NOUVEAUTÉ CHEZ LANCÔME !

Et une vraie de vraie : nouveau nom, nouveau flacon, nouveau jus…

Vous l’avez déjà sans doute aperçu en parfumerie, Idôle se fait remarquer par sa couleur or rose aguicheuse et son flacon ultra plat inédit.

J’ai adoré cette nouveauté ; Lancôme prône l’audace et la liberté d’expression pour ce nouvel opus.

« WE ARE THE FUTURE. THE WORLD IS OURS. », telle est le message et le mouvement que la maison souhaite nous faire entendre.

Toute la douceur des pétales de roses, dosées à l’essence pour un caractère plus sensuel et plus affirmé.

Du jasmin en absolu, chaud et enveloppant ; puis un accord chypré poudré qui laisse un sillage presque savonneux sur peau.

Habituellement, j’ai mauvais caractère lorsqu’il s’agit de me faire porter un parfum floral, mais aujourd’hui j’applaudit car Lancôme a su me séduire. On ressens dès le départ la signature florale d’un bouquet riche, qui laisse peu à peu sa place à une signature délicate et sensuelle. Soit dit en passant, la tenue est excellente !

Le flacon est fluet et très élégant. Mince d’à peine 2cm d’épaisseur, on a jamais vu ça avant. On peut pousser l’acquisition inédite à son maximum, en achetant la coque transparente vendue à part, qui permet de ranger son précieux.

%d blogueurs aiment cette page :