Santal Royal, la merveille des Absolus d’Orient

Santal Royal, mon amour de parfum… Comme son nom l’indique le plus royal des bois de santal.

C’est une matière rare, noble et une des matières les plus chère de la parfumerie. Thierry Wasser a puisé au cœur de l’orient cette matière boisée et terriblement mystérieuse.

Le sillage présente deux facettes : un départ plutôt intense et opaque, pour évoluer sur peau vers une note plus charnelle et envoutante.

Sa composition est très travaillée et complexe ; néroli et jasmin apportent le bouquet de fleur central qui articule tour à tour la pêche et la cannelle gourmandes, puis les notes de cuir, d’ambre et de oud qui magnifient le bois de santal.

Un parfum rempli de caractère et de sensualité, un boisé mixte et contemporain.


Santal Royal fait vivre la collection maison des Absolus d’Orient, qui se prolonge au fil du temps et qui aujourd’hui est composée de six eaux de parfum.

Chaque création met en lumière une matière première rare et qui tient à cœur au parfumeur Maison Thierry Wasser, en quête de nous faire voyager aux quatre coins de l’Orient.


Musc Noble nous révèle un petit bout du mystère qui plane autour du musc. Matière prisée et surutilisée en parfumerie, elle est ici mise à nue dans une interprétation vibrante et grandiose !

La composition reflète ici aussi le cœur de l’Orient avec des baies et des épices chaudes et sanguines comme le safran. La rose s’épanouie en cœur et prend autant de place que le musc pour créer un duo charmant et détonnant…

En note de fond, on retrouve de l’ambre synonyme olfactif de l’Orient mais cette fois-ci blanc pour nous offrir une facette plus poudrée, et du bois de cèdre soooooo chic, pour ne pas oublier l’élégance Guerlain qu’on aime tant !

Une interprétation audacieuse du musc mais néanmoins réussie.

Oud Essentiel, l’essence du oud, pour les amoureux des bois secs et puissants.

Moi qui aime Santal Royal, je me retrouve également beaucoup dans cette création, que je trouve un tantinet plus racée et tranchée.

La rose utilisée dans cette essence est la rose bulgare, une rose franche et sensuelle, aux accords olfactifs profonds et charnels. Elle s’accorde à merveille avec les notes d’encens, qui viennent apporter un sillage unique et assez exceptionnel.

Le safran reprend sa place de maitre ici, aux côtés de la tendresse des bois de cèdre et de gaïac et de la chaleur originale de l’accord cuir.

Aussi rare que le bois de santal, le oud est une matière très précieuse à la production limitée. Santal Royal et Oud Essentiel peuvent se porter séparément mais dévoilent une nouvelle idée de la parfumerie moderne lorsqu’ils sont associés l’un à l’autre sur la peau.


Les trois créations qui suivent sont les petites nouvelles de la lignée ;


Bois Mystérieux est une fabuleuse synergie olfactive de bois orientaux puissants.

Le bois de cèdre apporte au patchouli sec sa touche crémeuse.

L’accord boisé audacieux qu’il en ressort se fond avec les matières chaudes des nuits orientales ; myrrhe et safran. La note de fond cuirée vient assoir le sillage pour le rendre complètement addictif…

Ici encore, Thierry Wasser souhaite nous emmener avec lui dans sa quête des matières premières orientales les plus nobles et les plus précieuses. Indéniable trésor, le safran est une fleur fragile, qui n’a une durée de vie que de seulement 48h…

Encens Mythique, c’est l’essence même de l’orient. On associe toutes et tous l’odeur de cette matière aux chaudes nuits orientales.

Articulée autour de cette note mystique, le parfumeur a choisi de travailler la rose comme un souffle doux et subtile qui crée un tourbillon sensuel, à même la peau.

La synthèse fait ici des merveilles. Les aldéhydes relèvent les accords pour nous envelopper d’un sillage contrasté ; une première impression sèche et puissante, puis une évolution sur peau tenace mais néanmoins douce et déroutante.

La parfaite composition de cette création nous prouve que la rencontre entre la douceur de la rose aldéhydée et la chaleur immense de l’encens est possible. Un sillage hors du commun, qui ne laisse personne indifférent…

Cuir Intense, la grande tendance de cette année 2019. La note cuir attire, obsède les parfumeurs qui adorent jouer à qui fera la plus belle réinterprétation de cette matière toute fois indémodable.

Ici, le cuir est reconnaissable, mais pas tanné.

Matière ancestrale au cœur des traditions orientales depuis des millénaires, elle apporte énormément de sensualité, avec une petite touche rebelle à tous les parfums qui en contiennent.

Jouer entre ombres et lumières, c’était le souhait de Thierry Wasser pour représenter olfactivement toutes les facettes qui peuvent ressortir de cette note, en fonction des accords qui l’accompagnent.

La fleur d’osmanthus fut l’heureuse élue. Fleur blanche, au caractère tranchée et sensuelle, elle est tendre et légèrement fruitée, ce qui oblige le cuir à s’adoucir légèrement pour être plus délicat sur la peau.

Encore une fois, toute la collection est à partager. Les six créations peuvent séduire autant d’hommes que de femmes, et peuvent même se mixer entre elles. Le plus important encore une fois, c’est l’émotion que le parfum vous procure…

Pensez à me suivre sur les réseaux sociaux !

https://www.instagram.com/les_instants_de_celine/

Auteur : Les Instants de Céline

Blog d'une passionnée de parfums. Ici, les odeurs nous vont droit au cœur, les émotions s'entrechoquent et les découvertes s'enchaînent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s